• Distribution d’arbustes pour les agriculteurs: des haies pour diminuer les traitements phyto
    La Ministre wallonne de l’environnement, Céline Tellier, a mis ses bottes pour observer la structure et le contenu du sol de la ferme Henricot.
article abonné offert
Mont-Saint-Guibert

Distribution d’arbustes pour les agriculteurs: des haies pour diminuer les traitements phyto

Quatre distributions d’arbustes pour les agriculteurs ont eu lieu en Wallonie. La ferme Henricot a été choisie pour son exemplarité.

Dans le cadre du projet Yes We Plant et de la semaine de l’arbre 2021, le Service Public de Wallonie a souhaité encourager les actions de plantation auprès des agriculteurs en leur offrant un kit de plantation composé de plus de 80 plants de haie.

Trois essences indigènes, produites en Wallonie, composaient le kit distribué à Mont-Saint-Guibert: cornouiller sanguin, genêt à balais et fusain. Trois autres distributions à l’intention des agriculteurs ont eu lieu dans toute la Wallonie dans le cadre de la Semaine de l’arbre. 100 agriculteurs wallons ont ainsi reçu de quoi planter une haie d’une longueur d’environ 60 mètres.

Tous les kits sont partis

Un geste destiné à les encourager à poursuivre l’effort de plantations qui fut couronné d’un beau succès: "Tous les kits sont partis, on avait même des agriculteurs en liste d’attente", explique Marianne Sersli, chargée du guichet d’information "plantations" chez Natagriwal.

Pour le Brabant wallon c’est la ferme Henricot à Mont-Saint-Guibert qui a été choisie comme lieu de rendez-vous avec les agriculteurs.

Le GAL Culturalité en Hesbaye brabançonne avait organisé pour l’occasion un "coin de champ" avec 25 agriculteurs dans le cadre de son cycle de rencontres en fermes. La ministre de l’Environnement Céline Tellier faisait partie des visiteurs et a pris part aux discussions avec les agriculteurs.

«Je veux créer un environnement favorable aux insectes auxiliaires car ils vont réguler les autres insectes»

"La ferme Henricot est une exploitation exemplaire, a-t-elle souligné. Cette ferme est le lieu idéal pour symboliser le projet Yes We Plant et l’objectif ambitieux que s’est fixé le Gouvernement wallon de planter 4 000 km de haies. Pourquoi 4 000? Car ce chiffre représente 10% du réseau de haies existants."

Claude Henricot est convaincu des bienfaits que les haies apportent à ses champs: "Je me suis mis à l’agroforesterie pour faire bénéficier mes cultures des bienfaits des haies. Je veux créer un environnement favorable aux insectes auxiliaires car ils vont réguler les autres insectes. Mes couverts végétaux maintenus tout l’hiver aident à garder les insectes auxiliaires d’une année à l’autre. J’ai appris à reconnaître ces insectes et à les favoriser, et ça, c’est une économie incroyable. Je ne suis pas bio. Si j’ai une maladie, je traite. Mais seulement si c’est franchement nécessaire. Et d’année en année, j’ai de moins en moins besoin de traiter."