Standard : Luka Elsner a le choix des hommes
Arnaud Bodart a repris l’entraînement individuel et devrait intégrer le groupe ce jeudi.Crédits: belga
D1A

Standard : Luka Elsner a le choix des hommes

L’entraîneur rouche a récupéré un noyau quasiment complet pour préparer une fin d’année qui sera chargée.

Luka Elsner peut enfin travailler avec tout le monde, ou presque, depuis qu’il a pris en charge le Standard.

Quand l’entraîneur franco-slovène est arrivé, Merveille Bokadi et Kostas Laifis, en rééducation, étaient encore sur la touche et Gojko Cimirot était revenu de sélection avec un souci au genou alors que Noé Dussenne et Mehdi Carcela ne rentraient pas, alors, dans les plans de Mbaye Leye.

Elsner n’a pas attendu un jour de plus pour réhabiliter Dussenne et Carcela, mais il a rapidement perdu Selim Amallah, remplacé au bout d’une mi-temps contre Louvain lors de son premier match.

Contre Eupen, les Rouches avaient récupéré quasiment toutes leurs forces vives et n’avaient dû déplorer le forfait d’Arnaud Bodart qu’en dernière minute alors qu’Abdou Tapsoba était encore en salle d’attente. L’attaquant burkinabé a pu reprendre l’entraînement en ce début de semaine, et le gardien a repris de manière individuelle ce mercredi et va intégrer le groupe ce jeudi, pour être disponible pour le déplacement à Gand, dimanche.

Entre-temps, Elsner avait également réintégré Maxime Lestienne, après une discussion constructive avec le management. Il ne reste plus qu’un absent, Daouda Peeters, sur la touche pour une durée indéterminée (neuropathie).

C’est donc avec un groupe de 25 joueurs que le Standard va préparer sa période la plus chargée de la saison : d’ici à la fin de l’année, les Rouches disputeront en effet sept ou huit matchs en vingt-neuf jours, selon qu’ils se qualifieront ou non pour les quarts de finale de la Coupe de Belgique.

Cela offre des possibilités, mais aussi des choix à trancher. Samedi, Hamza Rafia, Arnaud Gavory et Ameen Al-Dakhil ne faisaient pas partie des dix-huit. Le défenseur était déjà absent au FC Bruges, l’arrière latéral français et l’international tunisien, présents en Venise du Nord, ont souffert des retours de Klauss (suspension) et d’Amallah (blessure).

Le mois à venir permettra de jouer, dès jeudi prochain, pour ceux qui en ont moins l’occasion, lors du huitième de finale de Coupe de Belgique contre le Beerschot. Luka Elsner avait procédé à la tournante à Mouscron, au tour précédent, il pourrait être tenté de le faire à nouveau, en sachant qu’un nouveau match de championnat sera programmé en semaine, à la mi-décembre, contre le même Beerschot.

Le technicien profitera de ce mois à venir pour situer chacun, et savoir avec qui il peut avancer. Car l’enjeu en fin d’année est aussi de préparer la suite de la saison. Le mercato hivernal permettra de réaliser d’éventuelles ventes pour soulager les finances, et se mettre en évidence, à cette période, peut aider.

Un autre élément est à prendre en compte, et Elsner l’a déjà évoqué à l’une ou l’autre reprise depuis qu’il est en place : la condition physique des Liégeois est perfectible. Avoir un noyau complet sous la main avec les échéances qui arrivent ne peut pas être une mauvaise chose. Le stage de janvier permettra également de rectifier les faiblesses physiques, en espérant le moins de casse possible et un programme qui restera copieux.

Une élimination en Coupe, en 2021, rendra les places encore plus chères, en 2022.