Belgique

Le Comité de concertation du vendredi 29 octobre avancé à ce mardi

Changement de dernière minute: le Comité de concertation prévu ce vendredi a finalement été avancé à ce mardi. La situation épidémiologique ne permettrait pas d’attendre.

Le Comité de concertation rassemblant le fédéral et les entités fédérées qui devait se tenir vendredi pour se pencher sur la situation sanitaire a été avancé à mardi après-midi.

La réunion se tiendra à 16h30 en virtuel. Elle sera suivie d’une conférence de presse, a indiqué lundi le cabinet du Premier ministre Alexander De Croo.

 

 

Cette réunion du Codeco a été avancée à la demande du chef du gouvernement fédéral «afin d’envisager une approche prudente,au cours des prochaines semaines et des prochains», a indiqué un porte-parole d’Alexander De Croo.

L’objectif est de «décider des mesures nécessaires», a précisé l’entourage du Premier ministre alors que les indicateurs de la pandémie causée par le coronavirus sont passés au rouge en Belgique avec, selon les chiffres publiés samedi par l’institut de santé publique Sciensano, un franchissement du seuil de 250 patients atteints du Covid-19 hospitalisés en soins intensifs et plus de 100 admissions quotidiennes en hôpital. La barre des 4.000 contaminations quotidiennes a également été franchie, en dépit d’un taux de vaccination partielle de la population de 75%. Plus de 8,5 millions de Belges ont en outre été entièrement vaccinés.

Le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke (Vooruit), a appelé la semaine dernière les Belges à se préparer à affronter une quatrième vague de la pandémie.

Il sera précédé lundi en fin d’après-midi par une réunion du comité ministériel restreint «(kern)» qui réunira les principaux ministres du gouvernement fédéral, mais sans pouvoir décisionnaire et donc uniquement chargé de préparer le Comité de concertation.

 

 

Il devrait être question d’élargir l’exigence du port du masque buccal à l’intérieur - notamment dans les magasins - ainsi que l’application du Covid Safe Ticket (CST), d’encourager la poursuite du télétravail et de maintenir la phase fédérale de la gestion de la crise sanitaire.

Le ministre-président flamand Jan Jambon qui est à Dubaï pour l’exposition universelle, adaptera son programme mardi afin de pouvoir assister à la réunion en videoconférence. Le matin, il participera à une réunion préparatoire des principaux ministres du gouvernement flamand pour faire un point de situation sur la pandémie. La position du gouvernement flamand n’est pas encore arrêtée.

«Il semble qu’une obligation plus large de port de masque soit négociable, certainement dans les communes où les foyers de contamination sont nombreux», a fait savoir le ministre-président flamand, Jan Jambon, depuis Dubaï.

Jan Jambon (N-VA) semble moins enthousiaste quant à une éventuelle extension du Covid Safe Ticket (ndlr: en Flandre). «L’utilisation généralisée du CST pose toujours question, car elle n’apporterait pas de réponse au nombre croissant de contaminations», a-t-il ajouté.