• Quelques voitures ont été touchées par les blocs du muret effondré.
Namur

PHOTOS | Éboulement spectaculaire à La Plante: une dizaine de maisons évacuées

Bulldozers, pelleteuses, camions et larges bennes de chargements… Voilà les seuls engins autorisés dans le «S» de la chaussée de Dinant, à La Plante (Namur).

Samedi en début de soirée, le violent orage et les pluies torrentielles qui ont suivi ont fait «bouger» la structure du sol, côté citadelle.

«Tout cela a fait pression sur le muret qui retient les terres et celui-ci a fini par céder», détaille l’adjudant Keisen, pour la zone de secours NAGE.

«Il y a des craintes que les terres progressent encore et que cela fait peser une menace pour les habitations situées juste en face de l’éboulement», poursuit le bourgmestre namurois Maxime Prévot. «Nous avons donc préventivement fait évacuer une dizaine de maisons». Les habitations sont situées à hauteur des numéros trente de cette voirie régionale.

«Nous n’avons pas connaissance de blessés mais il faut faire les vérifications. Si une personne est passée à pied ou à vélo au mauvais moment…» Quelques véhicules stationnés le long de ces maisons ont été endommagés par l’éboulement.

Cet axe est l’une des entrées importantes de Namur. Il a cependant dû être coupé à la circulation. Et samedi, très rapidement, les services techniques de la Ville de Namur se sont affairés pour dégager ces importants volumes de terres, de boue et de rocaille.

«Dès ce dimanche, des experts doivent passer pour contrôler la stabilité du sol et permettre ainsi aux habitants de regagner leur maison», précise encore Maxime Prévot. La circulation pourra alors être rétablie.