BRUXELLES

PHOTOS & VIDÉO | Dispersion de la fête à Ixelles: des heurts avec la police

La police a reçu quelques projectiles dans la nuit de samedi à dimanche, alors qu’elle mettait fin à la fête qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes entre les places Sainte-Croix et Flagey à Ixelles.

La place Sainte-Croix à Ixelles était comble samedi soir, en raison du succès de la réouverture des terrasses et d’un appel sur les réseaux sociaux du groupe Le Cri à aller y fêter la fin du couvre-feu.

En début de soirée, une vingtaine d’artistes et une fanfare ont animé le lieu. Les clients des terrasses ont cohabité avec une foule qui a grossi avec la tombée de la nuit, jusqu’à noircir de monde l’espace entre la rue de la Brasserie et le parvis de l’église.

Le youtubeur français Loris Giuliano a fait son entrée en voiture sur la place Sainte-Croix, devant les terrasses du café Belga. Des gens ont entouré et ont tapé sur son véhicule, et des policiers ont aidé le conducteur à s’extirper de la foule. Les cinq personnes à son bord ont par la suite dû aller donner leurs identités au commissariat. Ils ont pu repartir directement après le contrôle.

PHOTOS & VIDÉO | Dispersion de la fête à Ixelles: des heurts avec la police
- Photo: BELGA

Après la fermeture des terrasses du Belga vers 21h30, la fête a battu son plein. De la musique s’est fait entendre par endroits. Les jeunes rassemblés ont bu et dansé. Personne ne respectait plus le port du masque ni la distanciation sociale.

Un groupe d’environ 500 personnes qui restait sur la place Saint-Croix à Ixelles malgré des appels répétés à quitter les lieux a été dispersé par la police vers 1h30 du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué dans la matinée le porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Olivier Slosse. L’arroseuse a été utilisée. Trois personnes ont été arrêtées administrativement. Un participant souffre d’une commotion cérébrale après avoir été heurté par un projectile. Un policier a également été blessé.

Quelques milliers de personnes ont fait la fête samedi soir sur la place Sainte-Croix. Le bourgmestre d’Ixelles Christos Doulkeridis, des médiateurs de la commune et des policiers ont appelé les personnes à respecter le port du masque et les mesures de distanciation sociale, puis à rentrer chez eux.

En fin de soirée, les équipes de nettoyage ont procédé à l’enlèvement des bouteilles et des canettes éparpillées pour éviter qu’elles ne soient utilisées comme projectiles.

Alors que les appels à mettre fin au rassemblement se faisaient plus pressants, des personnes encourageaient, à l’inverse, les participants à désobéir.

Du gaz lacrymogène a été brièvement utilisé contre une personne qui s’est accrochée au bâton d’un des policiers pour essayer de le lui prendre. Les deux protagonistes sont tombés, mais aucun d’eux n’a été blessé.

Une vitre d’un véhicule de police a par ailleurs été brisée. Le policier qui se trouvait à l’intérieur a été blessé au visage par des éclats de verre.

Passé minuit, la police de Bruxelles-Ixelles a mis fin à d’autres petits rassemblements de quelques dizaines de personnes dans d’autres endroits, notamment dans des parcs. Ces interventions n’ont causé aucun incident.