La surmortalité a baissé à l’échelle de l’UE début 2021
Image d’illustrationCrédits: piter2121 - stock.adobe.com
CORONAVIRUS

La surmortalité a baissé à l’échelle de l’UE début 2021

Après avoir connu deux pics, au printemps et en automne 2020, la surmortalité à l’échelle de l’UE a commencé à décroître dans les deux premiers mois de cette année 2021, selon des statistiques communiquées vendredi pat Eurostat.

L’instance chargée des statistiques européennes chiffre la surmortalité en comparant les décès avec la moyenne des mêmes mois sur la période 2016-2019. En novembre dernier, cette surmortalité était de 41% dans l’UE, en lien avec la pandémie de Covid-19. Elle était de 25% en avril 2020. En revanche, en janvier et février dernier, elle était respectivement de 16% et 5%. Les chiffres pour le mois de mars ne sont pas encore communiqués.

Si l’on regarde les statistiques pays par pays, la Belgique a suivi les mêmes pics que les 27 dans leur ensemble, mais ils étaient bien plus marqués: 74% en avril 2020, 59% en novembre. Cela confirme que, contrairement à l’UE prise dans sa globalité, la «première vague» de la pandémie a été plus meurtrière, chez nous, que la seconde.

Sur toute l’année 2020, il y a eu 545.000 décès de plus que la «normale» dans l’UE. Si on y ajoute janvier et février dernier, on estime que les décès surnuméraires depuis le début de la pandémie sur le continent excèdent 580.000.