• «Wanted Lucky Luke» (Lucky Comics, 2021)
BANDE DESSINÉE

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril

Le jeudi, c’est le jour de notre sélection bande dessinée. Avec, cette fois, le nouveau Lucky Luke de Mathieu Bonhomme, un classique réédité 30 ans plus tard et de la musique introuvable. Entre autres. Bonnes lectures.

 

1Wanted Lucky Luke

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Lucky Comics Photo: -
Le résumé de l’éditeur

Lucky Luke, qui vient d’être attaqué par un chasseur de primes, apprend que sa tête est mise à prix!

À peine a-t-il le temps de digérer la nouvelle qu’il vole au secours de trois sœurs aussi belles qu’intrigantes, en bien mauvaise posture avec leur convoi de bétail.

Gentleman comme toujours, Lucky Luke propose de les escorter jusqu’à leur destination finale; il ne se doute pas de ce qui l’attend…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): JOUISSIF

Mathieu Bonhomme s’offre une deuxième aventure du célèbre cow-boy solitaire… qui ne l’a jamais si peu été! Tout le monde, en effet, semble s’arracher ses «services».

Le dessinateur français, lui, moque autant son éternel célibat que son abstinence pour le tabac. Il ressuscite, aussi, quelques figures emblématiques de la série au fil d’un récit qui multiplie les clins d’œil sans oublier de raconter une vraie histoire. On a «surkiffé»!

+ À LIRE AUSSI | Le parti plus beau parti de l’Ouest

 

Lucky Comics «Wanted Lucky Luke», Mathieu Bonhomme, 68 p., 15€.

 

 

2Peter Dillon

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Glénat Photo: -
Le résumé de l’éditeur

La dernière lettre du commandant Lapérouse date du 10 mars 1787. Envoyée d’Australie, elle annonce le retour de L’Astrolabe et de La Boussole pour décembre de la même année, soit presque quatre ans après leur départ. Mais les bateaux n’atteindront pas les côtes européennes.

Pire! Jamais l’expédition ne s’échappera des eaux océaniennes et le silence qui suit cette dernière lettre n’offre qu’une seule certitude: aucun membre des deux équipages n’a survécu.

En 1826, près de quarante ans ont passé, et Lapérouse ne hante pas les pensées du commandant Peter Dillon lorsqu’il décide d’amarrer son navire dans la baie de Tikopia. Il y a alors plus urgent: ses réserves commencent à manquer et il souhaite offrir ressources et hospitalité à son équipage épuisé.

Au cours des échanges et négociations, une poignée d’épée en argent est vendue par un autochtone à un de ses marins. Sur celle-ci, on devine une fleur de lys et un matricule. Comment cet objet appartenant à un sujet du royaume de France s’est-il retrouvé entre les mains d’un habitant d’une île si isolée? Cette question est la première étape d’une longue et périlleuse enquête qui permettra d’éclairer le sort des marins de L’Astrolabe et de La Boussole.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FASCINANT

Beuzelin nous entraîne au début du XIXe siècle, sur la piste de la mission scientifique disparue (en 1787) du commandant Lapérouse, en compagnie du navigateur britannique qui en a retrouvé la trace.

Dense, et absolument fascinant.

 

Glénat Beuzelin, 96 p., 17,50€.

 

 

3L’œil du chasseur

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Anspach Photo: -
Le résumé de l’éditeur

Hunter, le gardien-chef d’un bagne du Sud des États-Unis surveille ses prisonniers avec autorité. Sa seule ambition: briser ses détenus. Climby, un jeune homme naïf, condamné pour vol, parvient à s’évader, et s’échapper des griffes de Hunter.

Aidé par Sally, le fuyard rêve de rejoindre un îlot dans les bayous de Louisiane. Un endroit idyllique, avec un arbre planté au milieu. Un lieu parfait pour y construire une maison. Hunter demande congé, car il souhaite ramener l’évadé dans son bagne. Il veut avant tout détruire les idéaux de Climby.

Une course-poursuite s’engage entre le gardien-chef sadique et sa proie. Une milice secrète, proche des Mormons, les «Fils de Gideon», prend Climby et Sally en filature. Les alligators du marais d’Atchafalaya sont loin d’être les principaux dangers pour le fugitif et son amie….

Notre avis en un mot (puis quelques autres): VINTAGE

La petite maison participative Anspach réédite, plus de 30 ans après, cette traque au cœur du bayou signé d’un duo de prestige: Berthet-Foerster.

La nouvelle couverture est splendide, et le contenu toujours très (très) actuel.

 

Anspach Berthet/Foerster, 64 p., 16€.

 

 

4DisCONgraphie

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Fluide Glacial Photo: -
Le résumé de l’éditeur

La musique ça ose tout, c’est même à ça qu’on la reconnaît!

Avec la disCONgraphie de Reuzé et Bernstein, découvrez le meilleur de la musique introuvable.

65 disques inexistants présentés par Jean-Michel, notre disquaire.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MUST

Philippe Karting, Chantal Yoda, Michel Saindoux, ils sont tous là, regroupés dans la discographie improbable et iconoclaste de Reuzé et Bernstein.

Entre jeux de mots et foutage de gueule des habitudes artistiques, commerciales et journalistiques. Un Must.

 

Fluide Glacial Reuzé/Bernstein, 96 p., 19,90€.

 

 

5Tarzan (T.1)

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Soleil Photo: -
Le résumé de l’éditeur

XIXe siècle. Partis en bateau depuis l’Angleterre, Lord John et Lady Alice Greystoke s’échouent sur les côtes de l’Afrique équatoriale. Alice donne peu après naissance à un fils.

À la mort de ses parents, il sera élevé par les grands singes et deviendra Tarzan. Le jeune homme sera partagé entre la vie brutale de la jungle et les codes stricts de l’aristocratie anglaise…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FIDÈLE

Sur un dessin tranchant du Serbe Stevan Subic, Bec revisite le mythe de Tarzan en se rapprochant du roman d’Edgar Rice Burroughs jusqu’à l’os.

Et avec une économie de mots d’abord déroutante, mais idoine.

 

Soleil «Seigneur de la jungle», Bec/Subic, 84 p., 17,95€.

 

 

6Les mains de Ginette

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Delcourt Photo: -
Le résumé de l’éditeur

La Crabe fait peur, ses mains ressemblent plus à des pinces qu’à autre chose, à peine deux doigts comme des antennes collées sur des boursoufflures. Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Il fut une époque où on l’appelait encore Ginette, une époque où elle était la femme de Marcelin le droguiste, une époque où Marcelin était fou amoureux de ses mains…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): FÊLURE

Ginette avait des mimines admirables. Elle n’a plus que deux pouces qui font d’elle un crabe.

Tragicomiques, Ka et Duclos montrent l’envers du décor, avec de l’amour et de la jalousie, des fêlures oubliées qui ressurgissent. Drôle et triste.

 

Delcourt Ka/Duclos, 98 p., 16,50€.

 

 

7Imbattable (T.3)

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Dupuis Photo: -
Le résumé de l’éditeur

Imbattable revient toujours. Lui, Toudi son fidèle stagiaire et Jean-Pierre le gendarme sont prêts à éteindre les incendies avec un verre de grenadine, ou arrêter un voleur en manque d’affection capable d’être à plusieurs endroits dans la même case.

Même un fantôme visible seulement par les lecteurs leur donne à l’occasion un coup de main.

Mais Imbattable peut compter sur un nouveau savant fou pour concevoir un robot indestructible qui risquerait de le faire définitivement sortir du cadre.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): INATTENDU

Pascal Jousselin n’est pas au bout de son génial concept, un super-héros qui explose la linéarité de la BD.

D’un coup de cuiller à Oubapo, l’auteur lui offre de magnifiques amis et ennemis qui ébranlent un peu plus les cases. D’action en émotion.

 

Dupuis «Le cauchemar des malfrats», Jousselin, 48 p., 10,95€.

 

 

8Folkords

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Delcourt Photo: -
Le résumé de l’éditeur

Dans un monde de magie et de monstres, Ansel est un outsider hanté par des visions de costumes bien repassés et de technologie moderne.

Quand vient le temps pour lui de démarrer sa quête, Ansel brave l’interdit et décide de rechercher des personnages légendaires: les «Folklords».

Il veut aller jusqu’au bout car il espère qu’ils pourront expliquer ses visions…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): MULTIPLE

Dans un monde parallèle fantastico-médiéval, Ansel se lance dans une quête qui va déranger les «bibliothécaires», qui détiennent le pouvoir.

Une fable qui part dans tous les sens. Et c’est ce qui fait son charme.

 

Delcourt Kindt/Smith, 144 p., 16,50€.

 

 

9La ballade de Ran (T.1)

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Doki Doki Photo: -
Le résumé de l’éditeur

True, une ménestrelle, voyage à la recherche de sujets pour ses chansons. Elle arrive dans un village où elle fait la connaissance de Ran.

Celui-ci fait partie des exterminateurs, des guerriers qui absorbent le mauvais karma des créatures monstrueuses qu’ils terrassent.

Pour cette raison, les chasseurs de son ordre sont considérés comme impurs et traités en parias.

En voyant de près Ran côtoyer la mort au combat, True prend une décision. Elle va écrire une ballade sur le guerrier…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): PARTICULIER

La ménestrelle True raconte l’histoire de Ran, un chasseur de monstres qui absorbe leur karma quand il les tue.

Un manga particulier, raconté à la troisième personne, et qui réfléchit un peu plus loin que ce seul jeu de massacre.

 

Doki Doki Osawa, 164 p., 7,50€.

 

 

10Impact

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Casterman Photo: -
Le résumé de l’éditeur

Âgé d’une quarantaine d’années, Dany vit en marge de la société. Aux prises avec la justice, abimé par un trauma qu’il cache, il se voit obligé d’aller consulter une psychanalyste…

Jean est un ouvrier à la retraire. Il vit dans un Ephad et se sait condamné par la maladie. Lui aussi va raconter son histoire…

Notre avis en un mot (puis quelques autres): HUILÉ

D’un côté, un vieillard en bout de course qui repense à la grosse erreur de sa vie. De l’autre, un gamin qui n’en mène pas plus large. Où se croiseront-ils?

Rochier et Deloupy livrent un album bien huilé. Assez prévisible mais prenant.

 

Casterman Rochier/Deloupy, 104 p., 18€.

 

 

11O’Sullivan (T.1)

 

Bonhomme, Beuzelin, Ka, Renier, etc.: nos 11 coups de cœur (ou de griffe) BD du 15 avril
Delcourt Photo: -
Le résumé de l’éditeur

James Sullivan, écrivain à succès, décide de consacrer son nouveau roman à l’histoire de sa famille, immigrés irlandais débarqués à New York en 1849.

Il s’installe donc en Irlande pour retracer la piste de Mary-Maë, sa plus lointaine ancêtre.

Mais voilà, au Connemara, les O’Sullivan sont légion et il faudra compter sur l’aide de Rosie, fan et lectrice de la première heure pour mener l’enquête.

Notre avis en un mot (puis quelques autres): IRLANDAIS

Un écrivain américain revient dans l’Irlande de ses origines pour écrire. Et y découvre vite ses charmes… et largement de quoi nourrir son imagination.

Un début enthousiasmant pour une saga qui promet.

 

Delcourt «Mary-Maë», Rodolphe/Renier, 56 p., 14,95€.