VIDÉOS | Le Real prend une option, Manchester City s’impose dans le sillage de De Bruyne buteur
Kevin De Bruyne a ouvert le score de la rencontre Manchester City - Borussia DortmundCrédits: AFP
LIGUE DES CHAMPIONS

VIDÉOS | Le Real prend une option, Manchester City s’impose dans le sillage de De Bruyne buteur

Le Real Madrid, grâce notamment à un doublé de Vinicius, a battu Liverpool sur le score de 3-1 mardi soir en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Dans le même temps, Manchester City a pu compter sur son capitaine Kevin De Bruyne, buteur lors du match contre le Borussia Dortmund (2-1).

À Dortmund, De Bruyne ouvre le score

City a dominé la première mi-temps. Après une perte de balle d’Emre Can, Kevin De Bruyne était la construction, et à la conclusion, d’un rapide mouvement de contre. Le maître à joueur belge des Skyblues ne disputait que son 4e match de l’année en Ligue des Champions. Il affiche désormais 2 buts et 4 assists en 4 duels.

 

 

Si le VAR a justement annulé un penalty concédé par Emre Can, l’arbitre de la rencontre a sifflé une faute peu évidente de Jude Bellingham, qui filait au but après avoir subtilisé le cuir à Ederson.

 

 

Kevin De Bruyne est passé proche du doublé mais son tir croisé a frôlé le poteau allemand (76e). L’équipe de Pep Guardiola a douté l’espace de six minutes, entre l’égalisation de Marco Reus sur un service d’Erling Haaland (1-1, 84e) et le but victorieux de Phil Foden. Après une transversale lumineuse de De Bruyne, Gundogan a pu servir en retrait Foden, idéalement placé pour marquer (2-1, 90e). Thomas Meunier, monté à la 81e minute, n’a pas pu éviter le but.

Real-Liverpool: duel d’équipes décimées

La première mi-temps entre le Real et les Reds a été mouvementée, notamment sur le plan arbitral, avec une phase litigieuse sur Sadio Mané, au duel avec Lucas Vazquez. Mais Liverpool, friable défensivement, a encaissé à deux reprises dans ce premier acte. Vinicius a d’abord profité d’un service trois étoiles dans la profondeur de Toni Kroos pour emmener le ballon d’un contrôle poitrine avant de tromper Alisson (1-0, 27e). Une erreur de jugement de Trent Alexander-Arnold a ensuite profité à Marco Asensio, qui a doublé l’avance de la Maison Blanche en lobant le gardien brésilien (2-0, 36e).

 

Transparent dans le premier acte, Mohamed Salah a converti sa première occasion. Son tir, dévié par Thibaut Courtois, est entré dans le but madrilène via la transversale (2-1, 51e). Après un sauvetage signé Mendy (63e), le Real, supérieur dans presque tous les secteurs, a repris deux longueurs d’avance via Vinicius. Le jeune joueur brésilien, servi cette fois par Luka Modric, s’est montré réaliste (65e).

 

Mercredi sur le coup de 21h, le FC Porto accueillera Chelsea et le Bayern Munich recevra le Paris Saint-Germain dans une revanche de la dernière finale.