Lorenzo Serra, porte-parole de la nuit bruxelloise, réagit à La Boum: «Le fiasco d’organisateurs et de politiques déconnectés»
Lorenzo Serra et le monde de la nuit bruxellois ne restent pas les bras croisés: ils élaborent justement ce 2 avril des protocoles visant la réouverture des clubs indoor pour l’automne.Crédits: ÉdA – Julien RENSONNET
article abonné offert
BRUXELLES

Lorenzo Serra, porte-parole de la nuit bruxelloise, réagit à La Boum: «Le fiasco d’organisateurs et de politiques déconnectés»

Il avait alerté dans nos pages: Lorenzo Serra, porte-parole du secteur bruxellois de la nuit, craignait un débordement. Il avait même pris le bois de La Cambre comme exemple. 2 semaines plus tard, sa pessimiste vision s’est concrétisée avec La Boum. L’homme le déplore et exige plus que jamais la prise en compte de son secteur par le fédéral.