Bois de La Cambre labouré au lendemain de la Boum: «On doit arracher les capsules une à une»
Les traces du passage de l’autopompe restent visibles. Crédits: ÉdA – Julien RENSONNET
article abonné offert
BRUXELLES

Bois de La Cambre labouré au lendemain de la Boum: «On doit arracher les capsules une à une»

Le bois de La Cambre a été labouré par la fausse Boum ce 1er avril. Les fêtards y ont laissé des poubelles débordantes, des capsules, des mégots et des arbres arrachés. La police n’est pas en reste: l’autopompe a labouré la pelouse. La Ville a dû renforcer des équipes de nettoyage, aidées par des riverains de bonne volonté.