Sihame El Kaouakibi suspendue 6 mois par l’Open Vld
La suspension place l’élue en «non-actif» à l’intérieur du parti, elle ne peut par exemple pas prendre part aux réunions ou à des élections internes.Crédits: BELGA
POLITIQUE

Sihame El Kaouakibi suspendue 6 mois par l’Open Vld

La commission statutaire de l’Open Vld a décidé de suspendre pour 6 mois la députée flamande Sihame El Kaouakibi, en guise de mesure conservatoire.

La décision date de la semaine dernière, plus précisément du 16 février. Elle n’a pas de conséquence sur le mandat parlementaire de l’élue.

Sihame El Kaouakibi a été mise en cause récemment pour la gestion financière de son ASBL Let’s Go Urban, une affaire qui a secoué le parti libéral flamand. En début de mois, des médias avaient révélé la désignation par la justice d’un administrateur provisoire pour l’ASBL destinée aux jeunes anversois. Il était question de possibles malversations, des accusations que rejette la principale intéressée. L’enquête a entre-temps été placée entre les mains de l’Office Central pour la Répression de la Corruption.

C’est le président de parti Egbert Lachaert qui a demandé à l’organe disciplinaire de l’Open Vld de placer l’élue en statut «non-actif», dans l’attente d’éclaircissements. La suspension peut être raccourcie ou prolongée, en fonction des développements de l’affaire.

La suspension place l’élue en «non-actif» à l’intérieur du parti, elle ne peut par exemple pas prendre part aux réunions ou à des élections internes.