VOO déploie sa nouvelle interface à grande échelle
La nouvelle interface VOO TV + permet à chacun de gérer son profil et ses programmes favoris.Crédits: VOO
Conso

VOO déploie sa nouvelle interface à grande échelle

L’opérateur VOO fait le choix d’un nouveau design de ses menus plutôt que celui du nouveau décodeur.

C’est une évolution plutôt qu’une révolution. Dès ce lundi 15 février 2021, VOO commence à injecter à grande échelle sa nouvelle interface VOO TV +. En ligne de mire: des profils personnalisés (jusqu’à dix), un moteur de recommandations, des catégories de programmes qui mélangent toutes les sources (TV linéaire, replay, VOD…). La mise à jour est facultative. Tous les clients ne sont pas concernés.

Concrètement, les propriétaires d’une «box évasion», le décodeur TV lancé en 2015, seront contactés par courrier électronique, par vagues successives. Ce courrier leur proposera d’activer le téléchargement et l’installation automatique, pendant la nuit, de l’interface revue, corrigée et modernisée. «La mise à jour se fait quand le client le souhaite, sans frais supplémentaire et sans aucune intervention à domicile», souligne l’opérateur wallon.

VOOcorder exclus

Depuis octobre 2020, 30.000 clients d’une zone géographique s’étendant entre Namur et Liège ont déjà bénéficié en avant-premièrede cette proposition.

Les titulaires d’un VOOcorder sont exclus de ce déploiement. Pour découvrir l’expérience VOO TV +, ils doivent se rabattre sur les nouvelles applications (smartphone, tablette, Apple TV, Android TV).

À l’opposé de Proximus, VOO fait le choix prudent et certainement moins coûteux d’un changement d’interface. Dans le camp adverse, l’ancien Belgacom mise depuis 2020 sur un nouveau décodeur basé sur le système d’exploitation Android TV. Son bénéfice majeur: la possibilité d’installer des applications comme Netflix et Disney +.