CARTE | Voici où les 44 guichets supplémentaires vont être fermés par la SNCB en 2021
Illustration Crédits: BELGA
MOBILITÉ

CARTE | Voici où les 44 guichets supplémentaires vont être fermés par la SNCB en 2021

La SNCB va progressivement fermer 44 guichets sur 135, qui représentaient moins de 6% des transactions en 2019, d’ici la fin de l’année dans ses gares, annonce lundi l’entreprise ferroviaire. Pour 37 autres guichets, les horaires d’ouverture seront alignés sur les moments les plus denses de la journée à partir du 1er mars.

Après cette adaptation, l’entreprise ferroviaire disposera de 16% de gares avec guichets, alors que ce pourcentage s’élève à 13% en France, à 4% aux Pays Bas et à 6% en Allemagne.

Dans certaines gares, le nombre de clients s’adressant au guichet est devenu très faible, jusqu’à descendre en-dessous d’un seuil minimum dans plus d’une septantaine d’entre elles (soit un temps d’inactivité entre 60% et 92% du temps), ce qui résulte en un coût de transaction plus élevé que le prix d’un ticket, avance la SNCB. Un phénomène sans doute encore renforcé par la crise sanitaire et la forte chute du nombre de voyageurs.

«Accueil garanti»

L’accueil dans toutes ces gares restera toutefois garanti, assure l’entreprise ferroviaire. Dans chacune d’elles, la salle d’attente demeurera ouverte et les heures d’ouverture seront adaptées pour couvrir amplement les horaires des trains.

Une présence humaine sera également assurée autant que possible, à la fois via la présence régulière d’agents de la SNCB et via divers partenariats. Des patrouilles supplémentaires de Securail et des investissements dans de nouvelles installations (systèmes de contrôle d’accès...) permettront en outre de garantir la sécurité des voyageurs.

L’assistance aux personnes à mobilité réduite sera également maintenue dans les gares qui disposent de celle-ci.

Une période de transition est prévue du 1er mars à fin 2021, pendant laquelle ces 44 guichets resteront ouverts 2 ou 3 jours par semaine. Des stewards seront présents sur place dès le mois de mars pour informer les voyageurs de toutes les fonctionnalités des automates de vente, qui équipent l’ensemble des gares du pays.

Cette décision n’implique aucune fermeture de gares et n’y affectera en rien l’offre de trains, souligne encore la SNCB. Sur la période décembre 2020 - décembre 2023, l’offre de trains sera même renforcée à hauteur de 4,7% et près d’un millier de trains supplémentaires circuleront chaque semaine d’ici là, appuie-t-elle.

La fermeture progressive de certains guichets sera réalisée à 100% par des départs naturels.