• Les animaux étaient entassés dans des conditions déplorables…
PÉRUWELZ

PHOTOS | Un policier blessé lors d’une saisie opérée par Animaux en péril

Un homme devenu violent lors de la saisie de ses animaux a été arrêté par la police, ce vendredi, à Péruwelz. Un jeune bouc, mais aussi des lapins, des cochons d’Inde et un pigean étaient «détenus» dans des conditions contraires au bien-être animal. Un policier a été légèrement blessé.

Sollicitée ce vendredi par la police de Péruwelz, la société de protection animale, «Animaux en péril» a été appelée à saisir plusieurs animaux détenus dans des conditions indécentes et contraires à la loi sur le bien-être animal.

PHOTOS | Un policier blessé lors d’une saisie opérée par Animaux en péril
Le jeune bouc était attaché dans un abri sans pouvoir accéder à l’extérieur…. Photo: Com.

Un bouc, quatre lapins, deux cochons d’Inde et un pigeon ont été emmenés par les représentants de l’ASBL. L’intervention a toutefois rapidement dégénéré suite au comportement violent du propriétaire; ce dernier a dû être arrêté et emmené au poste de police afin de permettre à l’équipe du refuge de mener à bien la saisie. Lors de la rébellion, un policier a été légèrement blessé.

PHOTOS | Un policier blessé lors d’une saisie opérée par Animaux en péril
Plusieurs animaux avaient les parties génitales envahies de déjection, vraisemblablement parce que leur nourriture n’était pas adaptée… Photo: Com.

Connu pour des faits similaires

C’est suite à la plainte d’un voisin au sujet des mauvaises conditions de détention d’un jeune bouc que la police a opéré un contrôle au sein de la propriété. L’animal était attaché au fond d’un abri sans pouvoir accéder à un espace extérieur. Il semblerait que plusieurs plaintes avaient déjà été déposées pour des faits similaires.

Sur place, l’équipe du refuge a immédiatement été interpellée par l’insalubrité des lieux. Des saletés, des objets en tout genre ainsi que des déjections d’animaux couvraient le sol et l’air était irrespirable.

Avec une pelle

En inspectant les lieux, les soigneurs ont également découvert d’autres animaux en détresse, dont des lapins et des cochons d’Inde terrés dans des cages amoncelées les unes sur les autres. Une cage placée au-dessus d’un meuble abritait quant à elle un pigeon.

PHOTOS | Un policier blessé lors d’une saisie opérée par Animaux en péril
Des lapins présentaient des signes manifestes de délaissement. Photo: Com.

Face à l’agressivité du propriétaire, qui menaçait de frapper avec une pelle, la police est intervenue en nombre.

Le violent a été maîtrisé et emmené au poste afin que la saisie puisse se poursuivre en toute sécurité.

Ils vont se remettre

Les animaux ont été emmenés au refuge d’Animaux en Péril, à Meslin-l’Evêque, où ils doivent recevoir des soins. Notamment des traitements antiparasitaires. Deux des lapins avaient les parties génitales envahies de déjections, probablement causées par une alimentation non adaptée. Un autre lapin et un cochon d’Inde souffraient également de gale aux oreilles.

PHOTOS | Un policier blessé lors d’une saisie opérée par Animaux en péril
Sous bonne escorte, les animaux ont été emmenés vers le refuge…. Photo: Com.

Un PV a été dressé par la police pour infraction au Code wallon du bien-être animal. Comme le précisait ce vendredi soir le procureur du roi de Tournai, «il y a eu une rébellion du propriétaire des animaux et un policier a été légèrement blessé. En plus de l’aspect administratif de l’infraction, qui est du domaine du bourgmestre, le violent sera poursuivi par le parquet, probablement pour coup(s) à un représentant de la force publique, dans l’exercice de ses fonctions, éventuellement avec une incapacité de travail».

Pour ce qui concerne l’amende administrative, le propriétaire risque jusqu’à 10 000€, mais également un retrait de permis de détention d’animaux.